[CV-VIDEO] Deux mois après, un premier bilan (2/4)

23 janvier 2010 dans En vrac, Personnel

2) La première semaine de mise en ligne : des blogs à gogo

Mercredi 25 novembre

Je me lève après une première nuit de plus de 6 heures depuis longtemps, bien décidée à me remettre à mes mailings. Plus de 200 éventuels employeurs à recontacter, c’est du boulot… Je me connecte sur Facebook, curieuse d’avoir les critiques de mes amis par rapport à ma vidéo, et là…

Marie (pas la même que la Marie qui m’a filé un coup de main pour la réalisation) s’amuse à balancer les liens de tous les sites et les blogs qui ont relayé ma vidéo. Au bout du quinzième, je me rends compte que ce n’est pas une blague. Et là, j’ai sérieusement la tête qui tourne. Je m’allonge donc, les pattes en l’air pour ne pas tourner de l’œil complètement, et j’appelle Virginie : « Euh… je me sens pas très bien, là… »

Toute cette affaire me dépasse. Dans ma boîte mail, les petits mots gentils pleuvent. Quand je réponds à un, sept autres tombent. Je n’ai même pas eu le temps de lire tous les posts. On me dit qu’ils sont tous gentils. Ouf, je ne suis pas la énième risée du web.

A un moment, je panique un peu quand même : j’éteins l’ordinateur et je me blottis dans un coin avec des sudokus, en me demandant ce qui m’arrive.

Une fois la surprise passée, je dois bien avouer que c’est grisant. Je surveille donc d’un œil amusé le profil de Marie qui s’alimente toutes les deux minutes. Je ne taperai pas mon nom dans Google aujourd’hui – je m’en laisse un peu pour demain. Ce mini-buzz ne durera certainement que quelques heures…

BLOGS A GOGO

(A tous ceux qui ont pris la peine de faire un post sur ma vidéo et qui ne se retrouveront pas ici, je vous présente mes excuses. Il est impossible de répertorier tout le monde, mais sachez, vraiment, que j’ai apprécié votre geste à sa juste valeur.)

Le plus rapide… et le plus sérieux

Je l’avoue : je n’ai rien compris à ce post. Laurent Enzo François parle en des termes qui me paraissent venir d’une autre planète. Pardonnez, c’est mon côté blonde. En tout cas, je suis assez ravie d’avoir fait un truc qui puisse se définir par : « CV extime »« optimisation du personal branding »« mode extimiste ». Suis touchée, si si. Je m’y attendais pas. En tout cas je vous le jure, j’ai pas fait exprès.

Le mieux renseigné

« 1m57, 47 kg, cheveux bruns et yeux marron »… Euh… ouais. En effet. C’est tout moi, ça. Là encore, on affuble ma modeste vidéo d’une expression que je découvre : « façon story-telling ». J’en apprends, des choses… C’est fou ce que j’ai pu faire sans le savoir. « La romanesque Florence Porcel (…) ne cherche pas l’amour contrairement à Amélie Poulain (quoiqu’on ne sait jamais…) » : vraiment très bien renseigné… Quoique non, je ne cherche pas l’amour, en fait. Je me sens parfaitement bien comme ça. Mais merci quand même.

Le plus flippant

« Maman travaille » fait la liste de tous les CV-vidéos qui sont devenus la risée du web. Je pâlis. Je crois que je n’avais pas bien conscience de ce que ça pouvait impliquer, même si j’y avais pensé. Et finalement, heureusement. Sinon, je ne me serais jamais lancée.

Le plus imposant

Nicolas Bordas. Tout est dit. Et si… ?

Le plus « celui-qu’aurait-pu-écrire-ma-copine »

Miss Julie nous dit tout. Voilà un des blogs que j’ai découverts grâce à ma vidéo, et j’en suis ravie. Parce que Miss Julie, elle déchire. (Et je dis pas ça parce qu’elle m’a fait de la pub. Vous me prenez pour qui ?)

Le plus intéressé

Pour le coup, c’est ma coupine qui l’a écrit. Evidemment que je la mets dans la liste parce que c’est ma coupine. Mais aussi et surtout parce qu’elle m’a fait HUR-LER de rire. Je suis sa première fan. Et de toute façon, je lui dois tout : c’est Vi(rginie), ma metteuse en scène. Merci ma coupine.

Le plus libidineux

Emery, c’est un petit malin. Il est allé chercher une photo sur mon site où je me trouve dans une position suggestive, et il me décrit en des termes plutôt coquins : « profondeur de son talent » (cher Emery, tu ne crois quand même pas que j’allais ne pas le voir !), « bouche en cœur »« gros seins »« faire tourner ». Bon, ok, ces expressions sont sorties de leur contexte. Mais quand même. J’avoue, j’adore. Enfin une analyse pertinente de ma personnalité vidéo.

Le plus flatteur

« Génialement vendeur, créatif, inventif et léger. » Et ce n’est que la deuxième phrase. Ce blog dédié à la communication va jusqu’à dire que je me vends mieux que les entreprises. Je crois que mes chevilles enflent.

Le plus vexant

« C’était le petit bu-buzz de la semaine » : bu-buzz ??? Pfff. Mais comme je suis pas rancunière, comme fille, et que vous dites quand même des choses vachement gentilles, bah je parle de vous ici. Na.

Bu-buzz… je t’en ficherais… grmbldblmdgrrrr…

Ceci dit, mes chevilles sont désenflées.

Le plus troublant…

Taïna Cluzeau est une jeune apprentie journaliste autodidacte. Malgré son absence de diplôme qui semble la gêner, elle jouit visiblement d’une sensibilité indéniable. Elle a mis en mots ce qui était inconscient chez moi. Journaliste par défaut ? Ce n’est pas tout à fait faux. Mais ce n’est pas tout à fait vrai non plus. J’ai tenu à utiliser mon droit de réponse suite à ce post intelligent, mais parfois maladroit.

Le plus touchant

Je ne sais pas pourquoi celui-ci m’a particulièrement touchée. Peut-être parce qu’il vient d’un éditeur. Et que ça me fait plaisir qu’il ait pris la peine de me filer un coup de pouce. Merci, Stéphane Leduc !