[TEDx] De l’importance de faire ce qu’on a envie de faire

juillet 15, 2014 dans Autres vidéos, Vidéos

C’est un évènement pour moi très prestigieux :
Tous les grands de ce monde y ont contribué !
J’en ai vus, des discours ; entendus, des aveux ;
Tous ces gens m’ont fait rire, et pleurer, et rêver…

Les idées ont besoin de toucher le plus d’êtres
Pour qu’on puisse enfin suivre des voies moins craintives,
Pour qu’on fasse des choix et qu’on aille transmettre
Des valeurs et des lois un peu plus constructives.

Je n’imaginais pas ma pierre à l’édifice !!
C’est pourtant avec joie et sans autre artifice
Que je me livre ici sous votre oeil indulgent

Et j’espère ô combien vous toucher juste un peu,
Vous livrer mon histoire en instants chaleureux,
Même vous inspirer ! si l’envie vous en prend…

Pour découvrir la chanson présentée à Alice Dona, c’est par ici.
Pour découvrir le texte sur le Vicomte de Valmont tout en alexandrins, c’est par .

J’ai remercié Stéphane, fondateur et organisateur de TEDxVaugirardRoad, un millier de fois environ pour cette expérience qui m’a profondément enrichie mais je voudrais encore le faire ici. Alors Stéphane : merci :-) Merci également à Caroline et à toutes les personnes grâce auxquelles cet évènement a pu avoir lieu sur la fabuleuse scène de Bobino le jeudi 12 juin 2014.
Maintenant, place à mes camarades…

L’incertitude, un trésor à découvrir ? (Pascale Auger)
Pascale explique comment elle n’a plus peur… de la peur. Mieux ! Comment elle en a fait une alliée.

En finir avec l’archéologie de la souffrance (Jeanne Siaud-Facchin)
J’avais croisé Jeanne quelques mois auparavant dans le studio de « La tête au carré ». Le monde est petit… Elle partage sa manière de considérer la psychologie, qu’elle refuse de réduire à « l’archéologie de la souffrance ». Jolie expression !

La vie est ce qu’on en fait, avec ou sans handicap (Philippe Ribière)
Je vous laisse découvrir. Mais attendez-vous à une grande, grande claque…

Quand la musique bouge les lignes (Marianne Piketty)
En plus d’un talk poignant, Marianne, violoniste, nous offre du Bach en ouverture et en fermeture. Prévoyez les mouchoirs, on déplore la perte d’un paquet de mon côté.

La sagesse Maasaï au quotidien (Xavier Péron)
Xavier nous fait voyager, et pas seulement en Afrique, pour nous prouver avec beaucoup d’humour à quel point nous devrions, chaque jour, nous inspirer de la sagesse Maasaï.

Stress, cancer, tranquillité, un chemin de pleine conscience (Emmanuelle Roques)
Emmanuelle m’a fait comprendre (il n’est jamais trop tard, paraît-il…) que l’angoisse n’est pas une « nature » et que, oui, il est possible d’en guérir. Merci Emmanuelle.

Improvisation à l’écoute du public (Francis Meylheuc)
Après un dîner bio convivial aux abords de Bobino, le public et nous-mêmes avions besoin de nous recentrer un peu avant d’écouter les derniers speakers…

Vers l’économie régénératrice (Guibert Del Marmol)
Guibert est un point d’interrogation pour la science. Je sais pas vous, mais moi je trouve que c’est hyper classe dans un CV.

Ça donnerait quoi si on prenait des cours de cerveau ? (Kevin Finel)
Dites 33 834 !

L’Inside Green Management, une autre approche de soi (Jean-Christian Guibert)
Et pour finir… un clown !!

[SPECTACLE] Les Voca People : des Tic-Tac et des notes

octobre 3, 2010 dans Culture, En vrac

Il y a de cela plusieurs mois, j’ai découvert au hasard de ma procrastination chronique cette stupéfiante performance de huit drôles de phénomènes tout de blanc vêtus.

 

 

 

Ils s’appellent les Voca People, ils sont Israëliens, et ils se nomment respectivement Beat On, Scratcher, Tubas, Tenoro, Bari-ton, Alta, Mezzo, et Soprana – de leur spécialités respectives.

Moi qui suis ultra-sensible aux voix, je reste scotchée devant les performances qu’ils livrent. A côté d’eux, Powwow – ma référence a capella jusqu’à présent – apparaissent comme des petits joueurs. Cinq chanteurs et trois « musiciens », ils reprennent les plus grands tubes internationaux sans rien d’autre que leurs huit paires de cordes vocales. Et c’est bluffant.

 

 

 

 

Vous avez sûrement pu les découvrir dans les pubs Tic-Tac qui les sponsorisent (je précise que ce billet, lui, est non-sponsorisé).

 

 

 

Ils seront en concert à Bobino du 18 janvier au 20 mars prochain, et croyez-moi, j’irai les voir plutôt huit fois qu’une !!

Ils sont également sur Facebook et sur Twitter, où ils ont réussi à inventer un nouveau système de signes pour se faire comprendre dans toutes les langues. Même le packaging est impeccable. Des extra-terrestres pareils, on ne peut pas ne pas vouloir les rencontrer.