[CV-VIDEO] Suite et fin

13 mai 2010 dans En vrac, Personnel

J’ai signé. Ca y est, je me suis inscrite à la fac, ça y est, un employeur a bien voulu de moi.

Ne vous réjouissez pas trop vite. Ce n’est pas un contrat d’apprentissage, et je ne l’ai pas trouvé grâce à mes efforts de recherche d’emploi, que ce soit de manière classique ou par mon CV-vidéo.

Une camarade de promo a démissionné de son stage. Je la remplace donc. Mon employeur n’a même pas demandé à voir mon CV, à me rencontrer, à lire quelques-uns de mes articles. Non, elle a besoin de quelqu’un, ma camarade lui a parlé de moi, elle a dit d’accord. 

J’ai donc commencé mon stage à Planète Campus début mars, pour une rémunération de 398 € par mois. Autant vous dire que ce n’est pas assez pour payer mon loyer. Mes factures n’en parlons pas. Ni de la carte Orange, des courses, du train, de la laverie automatique, des livres pour la fac, etc… 

C’est ainsi.

Avais-je vraiment d’autre choix que d’accepter ? Non. C’est la seule façon de sauver mon année.

En tout cas, le fossé entre le succès de ma vidéo et la manière dont je suis finalement employée n’aura jamais été aussi grand.

Ce n’est pas très agréable. A vrai dire, je suis perplexe. Je ne sais pas quoi penser de cette situation. Je n’ai que des questions sans réponse.

Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Pourquoi cet échec, malgré ce succès ? En ai-je trop fait ? Certes, ce que je cherchais était particulier ; mais pourquoi si peu d’autres propositions dans le journalisme ? La crise, vraiment ? Ai-je fait peur ? Ai-je paru trop « artiste » pour mériter ma place dans une rédaction ?

C’est une liste de questions non-exhaustives. Je cherche à comprendre, je n’y arrive pas. Peut-être parce que je n’ai pas assez de recul.

Si vous avez des idées, n’hésitez pas à les partager. Je peux tout entendre. Les commentaires vous sont ouverts…